Le Rail dans le Gard... et au delà
Au delà du Gard... - Dossiers

Dépôt d'Avignon (Vaucluse)

Le dépôt d'Avignon est établi au sud de l'amorce de la ligne vers Miramas par Cavaillon, à l'Ouest du triage de Champfleury.

Bombardé lors de la Seconde Guerre Mondiale, le dépôt d'Avignon fut rapidement reconstruit en 1945 - 1946, recevant une majestueuse rotonde type P (prototype, elle est la seule à être "fermée" à 360°) et une halle accolée.

A la fin des années 50, alors que les caténaires étaient en cours de pose sur Nîmes - Tarascon et dans la vallée du Rhône, il fut décidé de transformer Avignon en dépôt électrique, celui de Nîmes étant chargé des locomotives Diesel. Les machines d'Avignon allaient vers Lyon par la rive gauche du Rhône, vers Nîmes et au delà sur la Transversale Sud, puis vers Miramas via Arles et Marseille lorsque l'électrification fut achevée en 1962. Celles de Nîmes, elles, fréquentaient assidument le complexe avignonnais, en allant vers Lyon via la Rive Droite du Rhône, et vers Miramas via Cavaillon.

Cet équilibre fut rompu à la fin des années 70 suite à l'électrification de la ligne de la Rive Droite du Rhône et de son prolongement vers Miramas par Cavaillon. Dès lors, l'activité des engins nîmois fut réduite et leurs occasions de fréquenter Avignon beaucoup moins nombreuses. Après un projet d'affectation d'engins électriques à Nîmes pour rééquilibrer la charge de travail, il fut finalement décidé de fermer ce dépôt, Avignon récupérant certaines séries comme les BB 63500 et 66000.

Depuis la fin des BB 9600 et Z 7100, Avignon est devenu un dépôt Fret concentrant une grande partie des engins utilisés en PACA et Languedoc Roussillon.

Localisation

Coordonnées GPS : 43.939154,4.824307

Vue aérienne Open Street Map


Voir sur une carte plus grande

Vue aérienne Google Map


Agrandir le plan

Vue aérienne IGN

Voir sur une carte plus grande

Haut de la page
Dernière mise à jour du site : 26 octobre 2017
Retour