Le Rail dans le Gard... et au delà
Le Rail dans le Gard - Les gares

Gare de Grézan - Marguerittes

Caractéristiques

Ligne :
Point kilométrique :
22,114 km depuis Tarascon
Mode de traction :
électrique (1500 V continu)
Type de trafic :
Type de signalisation :
BAL (Bloc Automatique Lumineux)
Date d'ouverture :
15 juillet 1839 ?
Date de fermeture :
inconnue
Bâtiments :
bâtiment voyageurs (démoli) et quai haut ; poste d'aiguillage à proximité

Historique

Etablie sur la ligne de Tarascon à Sète et msie en service semble-t-il dès 1839, cette gare desservit le village de Marguerittes jusqu'à l'ouverture de la ligne de la Rive Droite du Rhône, qui s'embranche au niveau de la gare. elle jouait également le rôle de gare pour Rodilhan (qui fut rattaché à la commune de Bouillargues jusqu'en 1962). Son emplacement marque le début du complexe ferroviaire nîmois.

Plan de voies

Lors de sa construction, la gare de Grézan Marguerittes se trouvait en pleine ligne et en pleine campagne. Actuellement, le plan de voies au niveau de l'ancienne gare de Grézan est chargé : s'y trouve la bifurcation marquant le début de la ligne vers Givors, des aiguilles permettant la circulation à contre sens sur la ligne Tarascon - Sète, et des voies de débord située sur la ligne de Givors.

Bâtiments

Le bâtiment voyageurs type PLM 3 portes a été démoli, mais le poste d'aiguillage de la bifurcation est encore présent et a été agrandi il y a quelques années. Le quai haut situé juste avant la bifurcation est parfois utilisé pour le chargement de trains militaires acheminant du matériel du Camp des Garrigues.

Localisation

Coordonnées : 43.843331,4.422056

Vue aérienne Open Street Map


Voir sur une carte plus grande

Vue aérienne Google Map


Agrandir le plan

Vue aérienne IGN

Voir sur une carte plus grande

Haut de la page
Dernière mise à jour du site : 25 octobre 2017
Retour