Le Rail dans le Gard... et au delà
Le Rail dans le Gard - Les lignes

Ligne Chamborigaud - La Vernarède

Caractéristiques

Date d'ouverture :
1867
Mode de traction :
vapeur
Type de trafic :
minier
Type de signalisation :
inconnu
Longueur :
3,3 km
Nombre de voies :
voie unique
Rampes maximales :
22 ‰
Numéro de ligne :
inconnu

Historique

Cet embranchement minier desservait de nombreux puits, dont certains étaient reliés par l'intermédiaire de lignes à voie étroite. Il remplaçait un "plan incliné" où les wagons étaient manœuvrés par gravité mis en service dès 1859 et reliant les puits de mine à la gare de La Levade. Par la suite, une usine d'agglomérats de charbon ("briquettes") fut également reliée à la ligne.

Le tracé de la ligne était assez tourmenté, avec des courbes descendant à 180 mètres de rayon et des rampes de 22 ‰.

Type de matériel utilisé

Cette ligne semble avoir connu exclusivement les locomotives à vapeur.

Tracé

Origine du kilométrage : Chamborigaud, km 647,052 de Paris gare de Lyon via St Germain des Fossés et la ligne des Cévennes.

Attention, descriptif ne comportant que les gares et ouvrages d'art majeurs.

prolongement envisagé vers Bessèges
tunnel de la Jasse (296 m)
km 2
tunnel de Tagnac (198 m)
km 1
viaduc du Valat de Roumigière
km 0,5
tunnel de Frescenet (82 m)
km 0,1
bif vers Langogne (Ligne des Cévennes)
Altitude : 330 m
km 0

Haut de la page
Dernière mise à jour du site : 25 octobre 2017
Retour