Le Rail dans le Gard... ...Et dans le sud du réseau P.L.M.
Le Rail dans le Gard - Les lignes

Ligne Nozières - Uzès

Caractéristiques

Date d'ouverture :
1883
Date de fermeture :
1940
Mode de traction :
vapeur
Longueur :
18,9 km
Rampes maximales :
17,1 ‰
Nombre de voies :
voie unique aujourd'hui déposée
Numéro de ligne :
823 000

Historique

Cette ligne permettait de relier Uzès à la ligne des Cévennes. Les voyageurs voulant rejoindre Nîmes devaient avoir une correspondance à Nozières, d'où un temps de parcours très long (atteignant parfois deux heures !) : cette ligne a rapidement été concurrencée par les autocars et ferma dès 1940.

Actuellement, la majeure partie du tracé entre Moussac et Arpaillargues a été reconvertie en chemins ; le pont sur le Gardon a d'ailleurs été repris par la route en 1989 après remplacement de son tablier, le pont routier d'origine ayant été emporté plusieurs fois lors d'inondations.

Type de matériel utilisé

Outre la traction à vapeur, cette ligne a également été parcourue par des autorails "Charentaises".

Tracé

Origine du kilométrage : Uzès. Celui en gare de Nozières (km 695,606) provient de Paris gare de Lyon via St Germain des Fossés et la ligne des Cévennes, tandis que celui en gare d'Uzès provient du Martinet (km 48,34).

Attention, descriptif ne comportant que les gares et ouvrages d'art majeurs.

Altitude : 105 m
km 0
bif vers Le Martinet (ligne du Martinet à Beaucaire)
viaduc des Seynes
km 3
pont rail des Conques
km 3,2
pont route dit "du lavoir"
km 3,5
km 4,5
Altitude : 86 m
km 7,7
pont rail sur le Bourdic
km 8,2
km 12,4
passage à niveau N°19
km 15,2
Altitude : 78,425 m
km 16,4
pont sur le Gardon
km 16,7
bif vers Alès (ligne des Cévennes)
Altitude : 78 m
km 18,951 (ou 19,2 ?)

Haut de la page
Dernière mise à jour du site : 5 décembre 2020
Retour