Le Rail dans le Gard... et au delà
Le Rail dans le Gard - Les lignes

Ligne Mas des Gardies - Le Crès

Caractéristiques

Date d'ouverture :
1872 à 1881
Date de fermeture :
fin des années 80
Mode de traction :
vapeur puis Diesel
Longueur :
62,5 km
Nombre de voies :
voie unique
Numéro de ligne :
814 000

Historique

Reliant Montpellier à Alès en passant par Sommières, cette ligne aurait aujourd'hui un grand intérêt pour la desserte régionale de zones en pleine expansion démographique situées entre ces deux pôles d'emploi. Par la suite, plusieurs autres tronçons s'y sont rattachés, menant à St Jean du Gard, Le Vigan, Nîmes ou Gallargues.

Actuellement, les emprises sont en partie propriété du Conseil Général du Gard, qui a par endroit aménagé des pistes cyclables sur la plateforme. La voie n'a apparemment pas été déposée entre Lézan et Mas des Gardies, ce qui permettait l'acheminement de matériel pour le Train à Vapeur des Cévennes, mais l'aiguille permettant de joindre la ligne des Cévennes en gare de Mas des Gardies a été supprimée fin 2011.

Reportage sur Espace Train : la ligne du Vigan

Matériel utilisé

Comme pour beaucoup d'autres lignes françaises, cette relation a vu le déploiement en masse d'engins Diesel à partir des années 50, bien que les autorails y aient fait leur apparition dès 1933 avec quatre engins construits par les Entreprises Industrielles Charentaises. Ainsi, des 040 DE (BB 63000) ont fréquenté une partie de la ligne à partir de 1955, assurant certains trains de marchandises ou voyageurs Nîmes - Le Vigan. Ce dernier était cependant en majorité assuré par des petits autorails type FNC X 5600 (apparus à la fin des années 40), ensuite remplacés entre 1964 et 1966 par des X 5500 et 5800.

Après la suppression du trafic voyageurs, des BB 66000 ou 66600 assuraient, seules ou en UM, la desserte fret.

Photothèque : gare de Salinelles Photothèque : gare de Boisseron

Tracé

Origine du kilométrage : Paris gare de Lyon via St Germain des Fossés et Alès.

Attention, descriptif ne comportant que les gares et ouvrages d'art majeurs.

Altitude : 105 m
km 683,905
bif vers Nîmes (ligne des Cévennes)
Altitude : 106,9 m
km 686
Altitude : 115 m
km 690,673
Pont de Fontarène (sur la D 907 ex N 107)
km 691,550
bif vers St Jean du Gard (ligne Lézan - St Jean du Gard)
Passage à niveau N°12
Altitude : 107,664 m
km 695,070
Passage à niveau N°14
Altitude : 101 m
km 697,580
Altitude : 85,6 m
km 705
bif vers Le Vigan (ligne Quissac - Le Vigan)
passage à niveau N°26
km 713,400
Altitude : 51,1 m
km 713,5
passage à niveau N°27
Altitude : 49 m
km 713,800
pont rail du moulin I
km 714,100
pont rail du moulin II
km 714,300
pont route de Montjol
km 715,800
pont route dit "du vieux moulin"
km 717,500
passage à niveau N°30
km 717,900
Altitude : 41,1 m
km 718
pont rail de la Gare
km 718,250
pont rail de la Clotte
km 719,250
pont rail
km 720,250
passage à niveau N°31
km 721,290
Altitude : 34 m
km 721,300
viaduc sur l'Aigalade
Altitude : 35,434 m
km 721,800
tunnel de Sommières (334 m)
km 724
km 724,9
pont rail "du Bois de Massereau I"
km 726,200
pont rail "du Bois de Massereau II"
km 726,400
viaduc de Boisseron sur le Vidourle (limite Gard - Hérault)
km 726,200
Altitude : 29,9 m
km 727,8
Aqueduc de la Croix de Malte
km 730,400
Altitude : 54,9 m
km 731,4
pont route de la D 118
km 731,600
Pont sur le chemin des Ranquets
Altitude : 52,808 m
km 732
Passage à niveau N°7
Altitude : 45,987 m
km 733,090
Altitude : 43 m
km 736,4
Altitude : 50,1 m
km 741
Altitude : 44,77 m
km 743,380

Cartographie

Vue aérienne IGN


Haut de la page
Dernière mise à jour du site : 25 octobre 2017
Retour