Trains d'Europe Allemagne Autriche Belgique Danemark Espagne France Grèce Hongrie Italie Luxembourg Norvège Pays Bas Pologne Roumanie Royaume Uni Russie Suisse

Z 50000 "Francilien" SNCFFrance - Automoteurs

La série en chiffres :
Alimentation :
1500 V continu et 25000 V 50 Hz

Configuration :
sept ou huit caisses

Puissance :
2620 kW

Poids :
rames à sept caisses : 210 t.
rames à huit caisses : 235 t.

Longueur :
rames à sept caisses : 94,3 m.
rames à huit caisses : 112,5 m.

Chaîne de traction :
(transformateur et redresseurs sous 25kV), onduleurs, moteurs de traction asynchrones

Vitesse maximale :
140 km/h

Equipements spéciaux :
UM jusqu'à trois éléments

Places de première classe :
non

Places de seconde classe :
rames à sept caisses : 407 places.
rames à huit caisses : 503 places.

Date de construction :
à partir de 2009

Date de retrait :
 

Nombre d'exemplaires :
215 rames commandées

Numéros :
Z 50001 à 50430 ?

Envisagée depuis le début des années 2000, l'arrivée d'un matériel automoteur de nouvelle génération sur le réseau Ile de France s'est enfin concrétisée à partir de fin 2009. De telles rames vont permettre d'éliminer les automotrices Z 5300, Z 6100 (chose faite fin 2012) et les rames RIB / RIO associées aux BB 17000 (voire même les Z 6400 si une commande supplémentaire se confirme, alors que ces dernières ont très bien vieilli).

Ces nouvelles rames, surnommées "Francilien", sont construites par Bombardier et partagent de nombreux éléments avec les rames AGC. L'esthétique est assez proches, mais les éléments de série revêtent la nouvelle livrée "STIF" à base de blanc, gris et vermillon. Plusieurs variantes existent au niveau des faces avant, les feux blancs et rouges d'abord séparés ayant ensuite été rassemblés dans une seule optique à LEDs.

Destinées aux courts quais de la gare St Lazare, 55 rames ont une composition de sept caisses. Les autres rames ont une composition à huit caisses. Toutes ces caisses ont une intercirculation très large : on a ainsi une vue dégagée d'une extrémité à l'autre de la rame donnant une impression d'espace inhabituelle. La faible longueur des caisses a permis d'accroitre la largeur et donc d'avoir des sièges en disposition 2+3, d'où une capacité élevée pour un matériel à un seul niveau. A bord, de nombreux écrans d'information multimédia et éclairages d'ambiance constituent également des innovations pour du matériel français.

Les premières rames livrées sont utilisées au Nord de Paris ; les suivantes seront utilisées sur la plupart des autres lignes n'exigeant pas de matériel à deux niveaux. En mars 2011, alors que 20 rames avaient été livrées, il a été décidé d'interrompre les livraisons en attendant que la fiabilité de ces rames devienne acceptable. Leur reprise a eu lieu fin 2011, les rames déjà en service retournant chez leur constructeur subir une mise à niveau.

Les premières rames livrées, enfin fiabilisées, sont progressivement mutées sur le réseau de banlieue de Paris Est (et libèrent des Z 20500 reversées au RER D) au fur et à mesure que sortent d'usine d'autres rames longues, ayant toutes les suffixe H. Mi 2013, des rames "L" à remorque centrale plus courte destinées à la banlieue St Lazare (circulation en UM pour le remplacement des BB 17000 + RIB 7 caisses) firent également leur apparition. Avec une commande de 43 rames supplémentaires en décembre 2013, le remplacement d'une partie des Z 6400 semble lui aussi prévu.

Compositions :

Les compositions sont du type :

Galerie photo