Trains d'Europe Allemagne Autriche Belgique Danemark Espagne France Grèce Hongrie Italie Luxembourg Norvège Pays Bas Pologne Roumanie Royaume Uni Russie Suisse

Rames Inox de Banlieue (RIB) SNCFFrance - Voitures

Alors que le Nord et l'Est de la banlieue parisienne commencent à être électrifiés en 25000 V 50 Hz à la fin des années 50, le problème du matériel à utiliser sur ces relations reste posé. Même si elles ont parfois été adaptées (pose de la réversibilité), les voitures héritées des anciens réseaux désormais remorquées par des BB 16500 neuves commencent à dater et ne permettent pas de resserrer les temps de parcours car n'étant pas toutes équipées de la réversibilité.

Rames RIB 60 & 62

Pendant que la solution d'automotrices électriques à caisse en inox est étudiée (prototypes Z 6006 à 9), des remorques sont livrées par avance et utilisées par quatre en rames indéformables, rapidement appelées "Rames Inox de Banlieue" (RIB). Il était prévu ultérieurement de compléter chaque demi rame avec une motrice, pour obtenir ainsi des automotrices à trois caisses. Le réseau Est choisit alors cette formule plus économique, tandis que le Nord reste partagé avec les automotrices. Finalement, aucune commande de motrices isolées aura lieu car les automotrices furent longues à mettre au point et les locomotives existantes disponibles, et cette solution provisoire deviendra définitive.

Même si la formule de rames articulées à composition fixe n'était pas nouvelle, ces voitures tranchent par rapport au restant du parc français par leur immatriculation, plus proche de celles des automotrices.

Première tranche RIB 60 "Nord"

78 remorques destinées à la banlieue Nord, équipées de bogies type A pour la plupart ; des bogies prototypes type B équipement huit remorques. Les compositions, modifiées seulement en atelier, sont soit de quatre (14 rames) soit de huit voitures (4 rames) , et ne peuvent être utilisées en réversibilité qu'avec des machines fonctionnant sous 25000 V 50 Hz (BB 16500 ou 17000).

Formant initialement 18 rames à quatre caisses (ZR Bx + ZR Bz + ZR Bz + ZR ABD) systématiquement exploitées par paire, plus six remorques de réserve, ce parc a rapidement été rejoint par une seconde commande.

Deuxième tranche : RIB 61 "Nord" et "Est"

Pour cette commande passée en 1961, ces 65 remorques sont équipées de bogies type B et cinquante d'entre elles sont destinées à la région Est.

Troisième tranche : RIB 62 "Est"

Destinée à porter le parc de cette région à 110 remorques, toujours équipées de bogies type B, cette commande de 60 caisses comporte :

A l'issue de ces commandes, le parc exploité en service commercial se composait au Nord de :

Locomotive + ZR ABD + ZR Bz + ZR Bz + ZR Bz + ZR ABDz + ZR Bz + ZR Bz + ZR Bx

Locomotive + ZR ABD + ZR Bz + ZR Bz + ZR Bx

L'Est avait 27 rames à quatre caisses également, exploitées en unité simple ou double selon l'affluence (rames i01 à i27) :

Locomotive + ZR AB  ZR Bz + ZR Bz + ZRBDx

A partir de 1970, des rames Est mises à trois caisses furent utilisées sur les liaisons "Métrolor" en Lorraine entre Metz et Nancy ; elles furent ensuite remplacées par des RIB 70 neuves (futures RIO 90). Là encore, utilisation seulement sous 25000 V 50 Hz (avec des BB 16500 ou 17000), pour des raisons d'équipements électriques.

Locomotive + ZR AB + ZR Bz + ZR BDx

A noter qu'en 1979, la rame C50 à huit caisses a été retirée du service pour que ses éléments soient transformés en remorques pour automotrices Z 5300, dont certains exemplaires initialement destinés aux trains express n'avaient que deux ou trois caisses

Les rames RIB 60 ont commencé à déserter la banlieue Nord à partir de 1985 lorsqu'arrivèrent les premières Z 8800 sur des relations formant désormais les branches Nord du RER C ; quatre caisses furent envoyées en transformation en 1986 pour connaître une seconde vie en service régional en tant que RIO 88. Au total, 108 caisses ont subi cette quasi reconstruction jusqu'en 1998.

Quant aux rames non concernées par cette rénovation, un remplacement progressif par des Z 20500 neuves eut lieu : les derniers éléments affectés sur le Nord furent radiés en 1993, tandis que sur l'Est elles durèrent jusqu'à fin 1997 sauf une, jouant les prolongations jusqu'en 1999, date de l'arrivée des Z 22500 lors de la mise en service du RER E.

Rames RIB 70

Après une pause due à l'apparition de "vraies" automotrices (Z 5300, 6100 et 6300), la SNCF commanda à nouveau des rames RIB afin d'en utiliser sur d'autres réseaux. Il y a bien sûr des améliorations : baies sur joints en caoutchouc, bourrelets d'intercirculation de service en caoutchouc, feux rouges, d'où un aspect sensiblement changé, tout comme la décoration de l'intérieur. Les bogies "type B" sont proches de ceux de la seconde sous série de RIB 60, mais avec une suspension pneumatique.

Première tranche RIB 70 (dite aussi "programme 1969")

73 remorques ont d'abord été commandées pour former 18 rames à quatre caisses (plus une Bz de réserve).

Seconde tranche RIB 70

Destinées à équiper la banlieue St Lazare, ces 60 remorques ont permis la formation de rames à sept caisses (une huitième étant trop longue pour les quais de ce réseau).

Tranche RIB 71

Cette commande permet de constituer 13 rames de quatre caisses, et de disposer d'une ABD et de sept Bz de réserve.

Tranche RIB 72

Ces 25 remorques ont été achetées afin de former six autres rames à quatre caisses, plus une Bx de réserve.

Tranche RIB 73

Cette dernière commande porta sur 21 remorques formant sept rames de seulement trois caisses, d'abord utilisées en banlieue Est puis en province (Lorraine et Alsace).

Au total, 239 remorques ont été construites (54 ZR ABD, 12 ZR ABDz, 55 ZR Bx et 118 ZR Bz), formant :

A noter que sur la banlieue Nord, les rames sont exploitées en permanence en unité multiple (deux fois quatre caisses), et que quelques rames se sont vu adjoindre des caisses RIB 60 suite à des accidents, tandis que d'autres caisses ont été transformées en remorques de Z 6100 ou en RIB bicourant.

Six de ces rames, à trois caisses, étaient utilisées en Lorraine, sur les services "Métrolor" (elles ont ensuite été modernisées en RIO 90) et six autres en Alsace. Par la suite, les composition ont évolué, ce parc étant mélangé avec les RIB 76 et 80 voire avec les RIO et éventuellement mutation en province.

Bien qu'ayant déjà perdu près d'une centaine d'unités au début des années 2000 suite à la livraison de Z 20500, 20900 et 22500 et aux mutations en province, ce matériel vieillissant a subi une rénovation à partir de 2002 conjointement aux tranches plus récentes, permettant une prolongation de carrière d'une dizaine d'années. A partir de 2014, certaines rames à sept caisses chassées du réseau St Lazare par les nouvelles Z 50000 seront ramenées à 4 caisses pour terminer leur carrière sur le Nord ou l'Est.

Rames RIB 76

Pour cette nouvelle commande de 150 remorques, la principale différence vient de la cabine de conduite, plus grande, avec un nouveau pupitre. Les équipements électriques sont revus, avec dans certains cas la possibilité de circuler avec des machines Diesel ou 1500 V continu y compris en réversibilité.

Initialement ont été constituées :

Deux rames de trois caisses ont été profondément transformées en 1990 afin d'assurer des navettes entre Tours et St Pierre des Corps.

D'autres rames RIB 70 / 76 furent mutées dans l'état en province (Alsace, Languedoc Roussillon puis PACA, qui les a repeintes en livrée TER avant de les radier en 2009), la majorité restant utilisées en banlieue parisienne et bénéficiant d'une rénovation entre 2002 et 2006.

Remorques RIB 80

Ces quinze dernières voitures étaient destinées à compléter le parc de banlieue en portant à sept remorques quatre rames RIB 76, même si quelques unes ont été mutées en province pour compléter des rames RIO :

En parallèle à cette ultime livraison, de nombreuses modifications ont été apportées aux compositions existantes : de 1980 à 1985, des rames à deux fois quatre caisses du Sud Est ont temporairement été mises à sept caisses (une des Bz étant garée), afin de faciliter la sortie de la gare souterraine de Paris Lyon et d'attendre l'arrivée des Z 5600 neuves. Les six rames utilisées à Nice ont d'abord été adaptées pour circuler avec des machines Diesel, puis mises à sept caisses, et enfin réduites à quatre, avant finalement de retourner en banlieue parisienne... Leurs remorques intermédiaires ont alors été cédé (en 1987 - 1988) à la plupart des RIB 76 utilisées en Alsace, dont certaines sont également parties en banlieue ou été envoyées à Nice après adaptation à la traction Diesel... Le suivi de ce parc est donc très difficile, sans parler des brassages avec les RIB 70, ou à contrario des transformations en remorques pour automotrices inox.

Les transformations & rénovations

RIO 88

RIO 90 Lorraine

RIO 90 Tours

Rénovation Transilien

Compositions

Attention : en pratique, certaines caisses déclassées conservent leur marquage d'origine. Par exemple, des ZR BDz Transilien continuent à abrorer leur marquage d'origine ZR ABDz bien qu'ayant été réaménagées à classe unique.

RIB 60 "Nord" 4 caisses : Locomotive + ZR ABD + ZR Bz + ZR Bz + ZR Bx

RIB 60 "Nord" 8 caisses : Locomotive + ZR ABD + ZR Bz + ZR Bz + ZR Bz + ZR ABDz + ZR Bz + ZR Bz + ZR Bx

RIB 62 "Est / Métrolor" 3 caisses : Locomotive + ZR AB + ZR Bz + ZR BDx

RIB 62 "Est" 4 caisses : Locomotive + ZR AB  ZR Bz + ZR Bz + ZRBDx

RIB 70 / 76 4 caisses : Locomotive + ZR ABD + ZR Bz + ZR Bz + ZR Bx

RIB 70 / 76 / 80 7 caisses : Locomotive + ZR ABD + ZR Bx + ZR Bz + ZR ABz + ZR Bz + ZR Bz + ZR Bx

RIB 70 / 76  "Transilien" 4 caisses : Locomotive +  ZR BDz + ZR Bw + ZR Bwh + ZR BDxw

RIB 70 / 76 / 80 "Transilien" 7 caisses : Locomotive + ZR BDz + ZR Bw + ZR Bw + ZR Bz + ZR Bw + ZR Bwh + ZR BDxw

Il y aurait également eu par le passé des rames à 6 caisses.

Locomotives

Suivant les tranches, les rames RIB ont été équipées de différents systèmes de réversibilité : les premières rames construites (tranches 60 et 62) ne pouvaient être utilisées qu'avec des BB 16500, 17000 voire 25500 sous 25 kV. Ensuite, les RIB 70 ont pu être utilisées avec d'autres engins électriques fonctionnant sous 1500 V continu (BB 8500 et 9600). Enfin, les dernières unités construites peuvent, tout comme les RIO de la même époque, circuler avec des locomotives Diesel type 66400, 67300 et 67400.

Actuellement, vu le renouvellement des dernières années du parc utilisé en banlieue parisienne, seules des BB 17000 et 67400 sont encore utilisées : les nouvelles BB 27300 sont interdites avec les rames RIB car estimées trop puissantes, d'où de potentiels problèmes d'attelages et de tampons. Les caisses utilisées en provinces le sont en banalité avec des rames RIO.

La réforme des RIB utilisées en Ile de France devrait commencer à partir de 2013, après celle des Z 6100, suite à la livraison des Z 50000. Les locomotives qui y sont affectées seront radiées ou transférées à d'autres activités (cas des BB 67400). Certaines rames à sept caisses seront raccourcies à quatre caisses.

Inventaire par régions RIO - RIB