Trains d'Europe Allemagne Autriche Belgique Danemark Espagne France Grèce Hongrie Italie Luxembourg Norvège Pays Bas Pologne Roumanie Royaume Uni Russie Suisse

BB 8001 & 8100 SNCFFrance - Locomotives

La série en chiffres :
Alimentation :
1500 V continu

Configuration des essieux :
BB

Puissance :
2100 kW

Poids :
92 t.

Longueur :
12,9 m.

Chaîne de traction :
rhéostat et quatre moteurs de traction à courant continu 750 V.

Vitesse maximale :
105 km/h

Equipements spéciaux :
UM

Date de construction :
1947 à 1955

Date de retrait :
1988 à 2003 (BB 8001 radiée en 1993) sauf 3 BB 608100 (Infra) radiées fin 2011

Nombre d'exemplaires :
172

Numéros :
prototype : BB 8001 ex BB 0401
série : BB 8101 à 8271

Ultime évolution des locomotives type "BB MIDI" dont la conception remonte aux années 20, un prototype BB 0401 rapidement renuméroté BB 8001 est livré à la SNCF en 1947 dans le cadre de l'électrification Paris- Dijon - Lyon.

Disposant d'une puissance et d'une vitesse accrues, cette machine donne entière satisfaction, si bien qu'au total 171 unités numérotées dans la série BB 8100 seront fabriquées jusqu'en 1955. Outre le trafic marchandises, leur vitesse leur permet également d'assurer certains trains de voyageurs. Elles sont en grande majorité affectées au réseau Sud Est, où elles seront regroupées à partir du milieu des années 60, suite à l'introduction de séries plus rapides comme les BB 9400 puis 8500. A cette époque, il est décidé de dédier la série au trafic marchandises, avec pose d'appareillages permettant la circulation en unités multiples (UM) et d'un système d'antipatinage.

Les nouvelles électrifications en 1500 V continu, réalisées jusqu'au début des années 80, permettent d'accroître le champ d'utilisation des BB 8100, malgré la présence de séries plus puissantes et plus modernes comme les BB 7200 et CC 6500. Au même moment, certaines reçoivent une décoration en gris béton à bandes orange à la place de la livrée vert sombre d'origine.

Les radiations, commencées en 1988 suite à la livraison des BB 26000, n'ont concerné que peu de machines pendant les premiers années, la SNCF préférant d'abord éliminer les BB 9400 plus récentes mais bien moins appréciées. Quelques unités sont utilisées en région parisienne pour manœuvrer des rames vides, ce qui débouchera sur la transformation entre 1995 et 1997 de 12 engins en BB 80000 (une seconde tranche de 17 avait été prévue).

Le restant du parc, affecté à l'activité Fret de la SNCF (préfixe 4), a vu ses derniers engins disparaître en 2003, suivi dans la foulée par les BB 8100 utilisées en manœuvres. A partir de cette date, outre la série BB 80000, seules trois machines restèrent à l'inventaire : propriétés de l'activité Infrastructure, elles sont destinées à être remorquées par des engins thermiques afin de racler le givre parfois présent l'hiver sur les caténaires. Elles ont été radiées des inventaires fin 2011.

Galerie photo des BB 8100