Trains d'Europe Allemagne Autriche Belgique Danemark Espagne France Grèce Hongrie Italie Luxembourg Norvège Pays Bas Pologne Roumanie Royaume Uni Russie Suisse

Dérivés des voitures UIC SNCFFrance - Voitures

Afin de remplacer un parc de voitures restaurant arrivant en fin de vie, plusieurs dérivés des voitures UIC ont été spécialement conçus par la DEV (Division d'Etude des Voitures) :

ATTENTION : il subsiste des incertitudes quant au nombre exact de ces véhicules, car certaines de mes sources (revues, forums, divers ouvrages et observation...) se contredisent ou sont manquantes. Aussi, si vous avez des renseignements ou des erreurs à nous signaler, contactez moi.

Voitures restaurant

Vru "restaurants rouges" (42 unités) N°UIC 61 87 88-70 001 à 042

Reprenant la formule de la voiture restaurant traditionnelle, ces 42 voitures restaurant construites entre 1966 et 1968 étaient peintes en rouge, livrée très inhabituelle pour l'époque. Toutes équipées de bogies Y26, elles pouvaient rouler à 160 km/h ; trois d'entre elles ont même vu cette limite portée à 200 km/h, afin de faire partie des premières rames du Capitole (Paris - Toulouse) entre 1967 et 1970. Ces voitures, immatriculées Vru, sont équipées d'une climatisation alimentée grâce à un groupe électrogène embarqué ; le cas échéant, une voiture DEV inox A9tuj pouvait être associée afin d'accroître la capacité.

Transformations

A partir de 1970, la livrée a légèrement évolué, avec un grand bandeau gris argenté au niveau des baies. L'arrivée des voitures bar Corail en 1975 a rapidement provoqué le déclin de ces voitures restaurant pourtant récentes, la restauration étant désormais assurée à la place ou de forme plus légère (bar, ou grill express). Plusieurs solutions ont alors été étudiées pour reconvertir ces voitures, dans tous les cas le système de climatisation avec groupe électrogène est conservé pour des raisons de coûts de transformation (mais celui d'exploitation reste trop élevé...) :

B7tux "espace détente" (12 exemplaires)

Destinées à accompagner les rames Corail sur de très longs trajets en proposant aux voyageurs un espace "détente", cette transformation effectuée de 1979 à 1981 consiste à réaménager la salle avec des équipements de type Corail seconde classe (56 places), et à supprimer la cuisine en la remplaçant par un espace comportant des fauteuils et des banquettes. Prévue pour 17 voitures avec 15 autres en option, elle n'a finalement concerné que douze unités.

Dès 1981, deux unités ont été transformées en voiture spéciales, et huit autres ont reçu un espace destiné aux enfants, avec des jeux en remplacement de l'espace détente. Les dernières de ces voitures ont été radiées en mai 1999, beaucoup étant reconverties en véhicules de service, suivant une tendance entamée dès le début des années 80.

Vru puis Sru "Club 34" ou "Agora" (10 unités)

Utilisées lors d'affrètements, ces dix voitures modifiées de 1982 à 1984 peuvent encore servir comme véhicule de restauration, mais aussi comme salle de conférences ou comme voiture ordinaire, avec des places en vis à vis (il y a 34 places d'où le nom de ces voitures). La livrée extérieure et les aménagements sont proches de ceux des voitures Corail. Ces voitures ont un temps été désignées "AGORA" (avec de grandes lettres de couleur sur les flancs).

Ayant revêtu en 2003 une livrée grise et orange, la plupart de ces voitures est aujourd'hui encore utilisée, formant la rame "Croisière" de jour aux côtés d'une voiture "bar disco" ex B5rtux Corail et des voitures A10rtu VTU 82 "Tables Rondes". Une variante apparue à cette occasion est les "Club 42" ou "Club 34 à cuisine courte" : la cuisine est diminuée de moitié, ce qui permet d'avoir une salle de 42 places ou une grande salle de danse (voitures 001 à 006 "animation discothèque").

Vru "Corail" (6 exemplaires)

En 1985, il est décidé de rénover six voitures, les seules restant utilisées en tant que voiture restaurant sur les relations vers l'Allemagne. La décoration s'inspire des voitures Corail tant à l'extérieur (livrée blanche et grise, bandeau orange) qu'à l'intérieur ; elles ont été radiées en 1997.

Voitures de service

Bon nombre de voitures restaurant Vru se retrouvant sans emploi, une grande partie d'entre elles a été transformée en véhicules de service. Les modifications, effectuées au cas par cas, peuvent être relativement légères (par exemple, transformation en salle de réunion) ou bien très profondes (véhicules de mesures des radiations nucléaires).

SAV : Spéciale Audio Visuelle

SCC : Spéciale Conférences Cinéma

SCCV : Spéciale Conférences Cinéma Vidéo

Inventaire des voitures restaurant DEV

Cet inventaire a été dressé à partir de plusieurs sources (dont le Matériel Remorqué 2008) datant d'il y a plusieurs années, il est probable que la situation de ce parc ait évolué depuis.

N° Vru Transformation Type de transformation Radiation
001 (sans objet)
002 1985 - 1986 Vru "Corail" fin en 2001
003 1979 Su SCC N°65
004 1979 à 1981 B7tux N°004 courant 1999
005 1985 - 1986 Vru "Corail" fin en 2001
006 1979 à 1981 B7tux N°006 juin 1989
007 1982 à 1984 Vru "Club 34" ES
008 Su N°087 (parc de service wagons) février 1985
009 1982 à 1984 Vru "Club 34" ES
010 1982 à 1984 Vru "Club 34" ES
011 (sans objet) juin 1987
012 1985 - 1986 Vru "Corail" fin en 2001
013 1979 à 1981 B7tux N°010 courant 1999
014 1979 à 1981 B7tux N°011 courant 1999
015 B7tux puis en 1981 Su N°012 "voiture exposition"
016 Su N°300 (parc de service : voiture d'expériences et d'essais)
017 1982 à 1984 Vru "Club 34" puis Sru "animation discothèque" N°004 ES
018  vendue à la ville de Gramat avril 1987
019 1982 à 1984 Vru "Club 34" puis Sru "animation discothèque" N°005 ES
020 1979 à 1981 B7tux N°014 courant 1999
021 1985 - 1986 Vru "Corail" fin en 2001
022 1982 à 1984 Vru "Club 34" puis Sru "animation discothèque" N°008 ES
023 1979 à 1981 B7tux N°016 courant 1999
024 1985 - 1986 Vru "Corail" fin en 2001
025 1986 Su SCPRI N°025 "mesure de rayonnements radioactifs"
026 1979 à 1981 B7tux N°018 puis en 1991 voiture de service N°197
027 1982 à 1984 Vru "Club 34" ES
028 1979 Su SAV N°067
029 1979 à 1981 B7tux N°020 courant 1999
030 parc de service wagons juin 1987
031 1985 - 1986 Vru "Corail" fin en 2001
032 1982 à 1984 Vru "Club 34" ES
033 1982 à 1984 Vru "Club 34" ES
034 1979 à 1981 B7tux N°024 puis en 1989 Sru "bar détente" N°024
035 (sans objet) juin 1987
036 1979 à 1981 B7tux N°026 courant 1999
037 1982 à 1984 Vru "Club 34" puis Sru N°008 "animation discothèque" ES
038 B7tux puis en 1981 Su SCCV N°064
039 (sans objet)
040 parc de service wagons juin 1987
041 SU N°185 (voiture de service : laboratoire)
042 parc de service wagons (instruction frein) mai 1985

Voitures Gril Express

Vr puis Vru "Gril Express" (58 exemplaires) N° 111 à 168

Ces 58 voitures, commandées en 1967, 1968 et 1969, ont été construites entre 1970 et 1973 ; contrairement aux Vru ("vrais" restaurants) elles ne sont pas climatisées et sont montées sur des bogies Y28. Elles reprennent un concept de restauration rapide jugé plus moderne (nécessitant peu de personnel et d'équipements) déjà testé en 1966 sur deux voitures datant des années 30 (N°51 87 88-70 101 & 102, basées sur d'anciennes voitures restaurant CIWL).

Extérieurement, elles sont peintes en rouge et argent, avec un logo "Gril Express" orange, d'où une certaine harmonie avec les rames de voitures UIC et USI verte et argent "opération 160".

Dès 1975, les voitures Grill Express sont engagées aux côtés des nouvelles voitures Corail sur les longues relations, et sont rapidement repeintes dans leur livrée grise et blanche (une livrée bordeaux et blanche a brièvement été testée). Les voitures Grill Express complètent l'offre des voitures bar Corail et poussent vers la sortie leurs aînées les voitures restaurant Vru DEV, bien qu'encore très récentes.

Déjà présente sur la quasi totalité du parc Corail, la climatisation a été installée sur les voitures Grill Express entre 1983 et 1988, sa pose était déjà prévue dès l'origine. A la même époque, alors que les voitures restaurant traditionnelles ont quasiment disparu, certaines voitures sont autorisées à rouler à 200 km/h, cas de certains trains Corail sur l'Ouest et le Sud Ouest, mais la plupart sont utilisées sur des relations transversales (comme Bordeaux ou Metz - Nice) ou des trains de nuit y compris vers l'étranger. En effet, l'arrivée des premiers TGV sur le Sud Est a provoqué l'éviction des voitures Grill Express de la plupart des radiales de ce réseau.

Déclin et transformations

Le développement du trafic TGV et la réduction des services de restauration en France ont progressivement poussé vers la sortie ces voitures : les radiations commencèrent dès la fin des années 80, alors que la prochaine mise en service du TGV Atlantique va éliminer nombre de relations où elles étaient engagées, disparaissant totalement du Sud Ouest en 1992.

Vers 1995, c'est au tour des relations vers le Nord et la Belgique de passer au tout TGV, si bien que seul un faible nombre de voitures Gril Express est conservé, notamment pour les trains Paris - Francfort et vers l'Italie ainsi que quelques trains auto couchettes (TAC).

Les dernières voitures Gril Express ont été radiées en 2001, deux ans avant que ce soit le tour des voitures bar Corail... Elles n'ont pas vraiment eu de remplaçantes, mais on remarquera que sur les trains vers l'Allemagne des voitures "Bistro" de la DB ont été incorporées aux rames jusqu'à présent entièrement constituées de matériel SNCF.

Un certain nombre d'entre elles connait une seconde carrière à l'étranger, sur les réseaux italien, belges (4), portugais (4), néerlandais (7) et même gabonais (2 exemplaires vendus en 1997) ; d'autres ont été transformées en voitures de service.

Sr "détente"

Deux voitures "Gril Express" ont été transformés en voitures "détente" pendant les années 90, afin d'être utilisées sur les trains spéciaux.

D'autres voitures ont été modifiées pour divers usages, deux d'entre elles étant même utilisées comme réfectoire par l'Armée.

SSC : Spéciale Séminaires Conférences

Pour en savoir plus :

http://www.trains-en-voyage.com/dossiers/materiel_roulant/voitures/voitures_vr_gril-express.htm