Le Rail dans le Gard... et au delà
Le Rail dans le Gard - Les lignes

Ligne Arles - Lunel

Caractéristiques

Date d'ouverture :
1868
Mode de traction :
Diesel
Type de trafic :
TER sur le tronc commun avec Nîmes - Le Grau du Roi ; Fret (arrêt en 2008, à confirmer...)
Type de signalisation :
Cantonnement Assisté Par Informatique (CAPI) sur Le Cailar - Aimargues, Voie Unique à Signalisation Simplifiée (VUSS) sur le reste de la ligne
Longueur :
45 km
Nombre de voies :
voie unique
Numéro de ligne :
820 000

Historique

Le "raccourci" Arles - Lunel par St Gilles, desservant les dernières localités importantes avant la mer et évitant un détour par Nîmes accompagné de rampes pour franchir le plateau de la Costière, existait depuis longtemps pour la route. Dès les années 1860, il fut envisagé de faire prendre le même itinéraire au Chemin de Fer, convoité à la fois par la Compagnie du Midi et le PLM, et évitant le transit par le nœud ferroviaire nîmois déjà très encombré.

A titre anecdotique, on signalera la remise en état en gare de Lunel de la voie longeant le bâtiment voyageurs dédié à la ligne : elle permettra d'obtenir en 2014 une quatrième voie à quai.

Camargue Insolite : reportage sur la ligne Arles - Lunel

Type de matériel utilisé

La ligne fut d'abord exploitée avec des locomotive à vapeur types 021, 120, 121 et 030 dépendant des annexes traction de Lunel et Arles. pendant les années 20 et 30, ce furent des 220 A, 31 A, 130 A, 230A, 4 B, 140 G qui y furent utilisées.

Après guerre, alors que seul subsistait le trafic marchandises, comme pour la ligne du Grau du Roi, les 140 J furent épaulées par des 040 DA (A1A-A1A 62000) au début des années 50, elles-mêmes rapidement évincées par des 040 DE en 1955 (BB 63001 à 108), puis quelques années après par des 040 DE 500 et DG (BB 63500 et 66000). Des BB 66600, 67000 et 67400 et locotracteurs ont également fréquenté la ligne.

Les dernières dessertes de la distillerie de St Gilles en septembre 2008 ont été faites en BB 69200.

Médiathèque

Photothèque : gare du Cailar Photothèque : gare d'Aimargues Photothèque : gare de St Gilles Photothèque : gare d'Arles PLM

Tracé

Origine du kilométrage : gare d'Arles (km 776,322 depuis Paris Gare de Lyon via Dijon et Lyon par la rive gauche du Rhône).

A noter qu'en réalité la bifurcation se trouve au Sud de la gare d'Arles : pour la desservir, les trains devaient rebrousser sur plusieurs centaines de mètres, comme ce fut le cas à Nîmes pour la ligne des Cévennes.

Attention, descriptif ne comportant que les gares et ouvrages d'art majeurs.

Altitude : 10 m
km 0
bif de la ligne Lyon - Marseille par la rive gauche du Rhône
pont rail dit "de la gare d'eau"
km 0,9
viaduc sur le Grand Rhône
km 1
pont rail sur les Chemins de Fer de la Camargue
km 11,5
viaduc sur le Petit Rhône (171 m, limite Gard / Bouches du Rhône)
km 13,4
pont rail de Cavalés I
km 13,5
pont rail de Cavalés II
km 14
passage à niveau N°12 (D 179 / GR 653 / chemin de St Gilles à Compostelle)
Altitude : 3 m
km 15,2
km 17,2
km 28,5
ancien tronc commun avec Nîmes - Le Grau du Roi
pont de 38 m sur le Vistre
km 23,722
Altitude : 7 m
km 35,9
pont de 21 m sur le Rhôny
km 25,029
pont de 28 m sur l'Amandin
km 26,346
Altitude : 7 m
km 38,1
fin de l'ancien tronc commun avec Nîmes - le Grau du Roi
bif vers Le Grau du Roi (ligne de Nîmes au Grau du Roi)
viaduc de la Rive sur le Vidourle (87 m), limite Gard / Hérault
Altitude : 11,413 m
km 40,550
km 41
bif vers Lunel (ligne Tarascon - Sète)
Altitude : 11 m
km 44,9

Cartographie

Vue aérienne IGN


Haut de la page
Dernière mise à jour du site : 25 octobre 2017
Retour