Trains d'Europe Allemagne Autriche Belgique Danemark Espagne France Grèce Hongrie Italie Luxembourg Norvège Pays Bas Pologne Roumanie Royaume Uni Russie Suisse

Voitures UIC Y de la DRAllemagne

La série en chiffres :
Années de construction :
1962 à 1979

Nombre d'exemplaires :

Longueur :
24,5 m.

Vitesse limite :
140 ou 160 km/h

Radiation :
années 90

Equipements particuliers :
(selon type)

Service assuré :
International puis grandes lignes

Construites suivant un type créé par l'Union Internationale des Chemins de Fer (UIC), ces voitures étaient utilisées sur les relations internationales y compris vers l'Europe de l'Ouest. Même si le standard suivi est le même que sur les voitures de la SNCF homonymes, ces voitures ont très peu en commun.

Type B :

Cette première série de 178 voitures a été déclinée en plusieurs type à partir d'un même chaudron, à dix compartiments, monté sur des bogies Görlitz V limités à 140 km/h mais pouvant être échangés par des bogies à voie large pour rouler sur le réseau soviétique.

Ces voitures ne suivent pas vraiment le type Y de l'UIC, mais un "équivalent" développé par l'OSJD, elle même équivalent de cette organisation dans les pays du bloc communiste.

Ag puis Ame : 18 exemplaires

Voitures de première classe à dix compartiments de six places (60 places). 18 exemplaires commandés en 1964.

ABg puis ABme : 59 exemplaires

Voitures mixtes ayant à priori, cinq compartiments de six places de première classe et cinq compartiments de huit places de seconde classe, soit 30 + 40 places. 27 exemplaires tranche 1963, 32 tranche 1964.

Bg puis Bme : 69 exemplaires

Voitures de seconde classe ayant dix compartiments de huit places. 48 construites à partir de 1962, suivies de 21 autres en 1963.

Bcg puis Bcme : 32 exemplaires

Voitures de seconde classe ayant dix compartiments à six couchettes ou huit places assises. 32 exemplaires commandés en 1964.

WLABge : 25 exemplaires

Ces voitures lits construites en 1962 comportaient trois lits par compartiment ; par la suite, quelques exemplaires ont eu des compartiments fusionnés ou transformés en fourgon.

Voitures restaurant :

WRg puis WRme : 20 exemplaires

En parallèle du type B OSJE, la DR reçut dès 1962 vingt voitures restaurant reprenant la même conception mais avec une caisse longue de 24,9 m.

Type Y :

Cette seconde série de 240 voitures essaie de respecter les "vraies" normes UIC ; livraison de 1966 à 1970. Un exemplaire expérimente une caisse en acier inoxydable. Les types sont identiques à ceux précédents et restent limités à 140 km/h, et de nombreuses fonctionnalités exigées par la norme sont manquantes (ex : ligne de train pour la sonorisation et la fermeture des portes...).

Age puis Ame : 22 exemplaires

ABge puis ABme : 66 exemplaires

Bge puis Bme : 142 exemplaires

WLABge : 10 exemplaires

Type Y/B 70 :

Troisième version de ces voitures, subissant de nombreuses améliorations qui leur permettent de suivre réellement à la fois la norme Y de l'UIC et la norme B de l'OSJD : système de chauffage et ventilation, toiture, bogies Görlitz VI aptes à 160 km/h, sonorisation, verrouillage automatique des portes...

Outres les voitures destinées à la DR, l'industrie est allemande a construit de nombreux autres exemplaires des voitures UIC Y pour d'autres pays d'Europe de l'Est, comme la Pologne (PKP), la Hongrie (MAV), la Roumanie (CFR) ou la Tchécoslovaquie (CSD), ainsi que pour la Grèce, la Syrie et l'Irak. La Tchécoslovaquie commanda 110 voitures au milieu des années 70 mais ne put les payer, si bien que la DR en hérita (43 Ame, 60 Bme et 7 BDmse en livrée orange et beige).

Ame : 72 exemplaires

Première classe, neuf compartiments de six places, 30 exemplaires commandés en 1973 et 42 arrivés en 1976 initialement prévus pour les CSD.

ABme : 35 exemplaires

Voitures mixtes reprenant le même chaudron que les Ame, 35 exemplaires.

Bme : 62 exemplaires ?

Seconde classe, dix compartiments. Construction à partir de 1971 (deux prototypes ?) arrivée de 60 exemplaires à partir de 1976 (prévus pour les CSD).

BDsme : 7 exemplaires

Ces voitures de seconde classe avec compartiment fourgon n'étaient pas initialement commandées par la DR mais ont été intégrées à son parc à partir de leur sortie d'usine en 1976, le réseau tchécoslovaque (CSD) auquel elles étaient destinées ne pouvant les payer.

Bcme : 60 exemplaires

Voitures couchettes de seconde classe fabriquées en 1978 - 1979.

WLAB : 25 exemplaires

Voitures lits à dix compartiments construites en 1970 ; quatre exemplaires ont reçu des bogies aptes à 200 km/h en 1991. Quelques autres exemplaires auraient été construits en 1978, et certains pourraient être adaptés sur des bogies à voie large pour le trafic avec l'URSS.

En incluant les voitures initialement prévues pour les CSD, le parc DR Y/B 70 comportait 236 voitures d'abord engagées sur les trains les plus importants de ce réseau sans jamais dépasser les 120 km/h, excepté lors d'incursions à l'étranger dont la RFA (ce matériel formait souvent les trains interzones reliant Berlin à l'Allemagne de l'Ouest).

En outre, des voitures postales basées sur la même caisse mais construites dans d'autres pays du bloc de l'Est ont également été utilisées par la DR.

Dès le milieu des années 80, l'arrivée des voitures UIC Z provoqua la relégation des UIC Y vers les trains express, amorçant le remplacement de voitures beaucoup plus anciennes.

A partir de la réunification, il fut décidé d'éliminer rapidement les voitures UIC Y, contenant de l'amiante. En 1992, lorsque le système d'immatriculation de la DR fut aligné sur celui de la DB, les types devinrent :

Comme beaucoup d'autres séries héritées de la RDA, ce matériel disparut des inventaires dès le milieu des années 90, quelques exemplaires (dont les voitures lits modernisées) étant revendus à d'autres réseaux.