Trains d'Europe Allemagne Autriche Belgique Danemark Espagne France Grèce Hongrie Italie Luxembourg Norvège Pays Bas Pologne Roumanie Royaume Uni Russie Suisse

BR 103 DBAllemagne

La série en chiffres :
Alimentation :
15000 V 16,7 Hz

Configuration des essieux :
CC

Puissance :
E 103.001 à 4 : 5950 kW
E 103.101 à 245 : 7440 kW

Poids :
E 103.0 : 112 t ; sinon, 114 t.

Longueur :
E 103.0 et 103.101 à 215 : 19,5 m.
E 103.216 à 245 : 20,2 m.

Chaîne de traction :
transformateur / graduateur, six moteurs de traction

Vitesse maximale :
200 km/h

Equipements spéciaux :
 

Date de construction :
1965 et 1970 à 1973

Date de retrait :
prototypes : 1986 à 1997
série 103.1 : 1997 à 2003

Nombre d'exemplaires :
quatre prototypes E 103.0
série de 145 machines E 103.1

Numéros :
E 03.001 à 4 puis 103.001 à 4
E 103.101 à 103.245

En 1965, la DB dévoile quatre prototypes de locomotives électriques (E 03 001 à 4) très rapides et très puissantes, conçues pour remorquer des trains de voyageurs de 600 tonnes à 200 km/h, comme les Trans Europe Express. Les essais se révélant concluants, pas moins de 145 autres machines furent reçues entre 1970 et 1973, très proches des prototypes mais avec une puissance de 7440 kW (ce sont les machines les plus puissantes au monde). Au même moment, les prototypes E 03 sont renumérotés dans la série 103, si bien que les nouveaux engins auront les numéros 103.101 à 103.245.

Les trente dernières machines construites ont un châssis plus long afin d'avoir des cabines de conduite plus spacieuses, mais la caisse garde sa forme arrondie très esthétique et très aérodynamique.

Immédiatement, la série 103 assura les trains les plus rapides et prestigieux du réseau allemand, et virent leur charge de travail s'accroitre encore plus avec l'ouverture de la seconde classe dans les Inter City en 1979, même si elles sont agressives pour la voie du fait de leur configuration CC. Les quatre engins prototypes, eux, sont confinés à des taches subalternes comme les essais des prototpyes de la série 120.

Il faudra attendre l'arrivée de la série 120.1 en 1987, et surtout des ICE deux ans plus tard, pour que l'utilisation de la série diminue (quelques engins de la première série sont radiés à ce moment là), alors que le nombre de pannes s'accrut fortement : devenant très onéreuses en maintenance et ne pouvant être déclassées à des services régionaux, la DB décida en 1996 de les remplacer par 145 nouvelles machines de la série 101, si bien que les radiations eurent lieu de 1997 à 2003.