Le Rail dans le Gard... et au delà
Au delà du Gard...

Ligne Avignon - Miramas via Arles

Caractéristiques

Date d'ouverture :
1847
Mode de traction :
électrique (1500 V continu)
Type de trafic :
TGV, Grandes Lignes, TER et marchandises
Type de signalisation :
BAL (Bloc Automatique Lumineux)
Longueur :
68 km
Nombre de voies :
double voie
Numéro RFF :
830 000
Vitesse maximale :
160 km/h (200 km pour les TGV)

Historique

Cette partie de la "ligne impériale" reliant Paris à Marseille traverse notamment la plaine de la Crau, ce qui valut des hésitations quant à son tracé :

Matériel utilisé

Locomotives à vapeur

Outre les séries ex PLM, des machines plus récentes comme les 141 R et 241 P ont parcouru la ligne, qui fut électrifiée peu avant le développement de la traction Diesel de ligne.

Bien que la ligne ait été électrifiée en 1960 - 1961, les machines à vapeur continuèrent à la fréquenter quelques années encore, les 141 R de Miramas jetant leurs derniers feux en 1971.

Traction électrique

L'électrification permit immédiatement l'utilisation des séries construites à cette occasion, comme les BB 9200, 9400 et Z 7100, ainsi que de séries commandées auparavant pour l'électrification Paris - Lyon : CC 7100, BB 8100 et 2D2 9100. En outre, la jonction des caténaires avec celles de la Transversale Sud permit la venue de séries beaucoup plus anciennes, héritées du PO (2D2 5100, 5300 et 5500) et du Midi (BB de tous types et 2D2 5000).

La ligne connut ensuite les mêmes évolutions que le réseau électrifiée de la région SNCF Méditerranée puis du Sud Est, avec l'apparition des BB 8500 en 1965, BB 9300 en 1968, CC 6500 en 1969. A partir de la fin des années 60, quelques machines bicourant BB 25100, et surtout 25200 et 25500, firent également leur apparition, assurant notamment des trains vers la Côte d'Azur sans relais traction à Marseille car empruntant le raccordement des Chartreux.

Apparurent ensuite les BB 7200 et 22200 en 1976 / 77, les dernières étant d'abord confinées au service marchandises puis évinçant les BB 25100 / 25200 y compris sur les TEE comme le Mistral.

Le TGV Sud Est fit très tôt son apparition avec les premiers trains Paris - Marseille / Montpellier (le cas échéant découplés en gare d'Avignon) en 1982, alors qu'au même moment apparaissaient les automotrices Z2 et disparaissaient les séries héritées des anciens réseaux, sauf quelques BB Midi conservées aux manœuvres quelques temps encore. Les 2D2 9100, reléguées aux trains de messageries, disparurent en 1987, et l'amortissement des BB 9400, 8100 (toutes deux confinées au trafic marchandises) et CC 7100 commença dans la foulée.

Les BB 26000, arrivées au début des années 90, furent d'emblée quasiment exclusivement utilisées en service marchandises, le trafic voyageurs longues distances étant majoritairement assuré en TGV, dont les nouveaux Réseau puis Duplex. Apparurent aussi des BB 9600 dédiées au trafic régional (issues de BB 9400 dont la réforme fut achevée en 1994), puis de nouvelles automotrices Z 23500, à deux niveaux, furent reçues à partir de 1998.

En 2001, les CC 7100 et BB 8100 tirèrent définitivement leur révérence, en partie remplacées par les nouvelles BB 27000, alors que le trafic TGV était presque totalement dévié vers la nouvelle ligne. Quelques années plus tard eurent lieu les dernières circulations de BB 9200, à la fois en service voyageurs et fret, et CC 6500, BB 8500.

A partir de 2005, ce furent les automoteurs AGC qui firent leur apparition tant pour le compte de la région PACA que Languedoc Roussillon ; quelques Z 26500 PACA et Rhône Alpes firent leur apparition au même moment, alors que les Z 23500 (provisoirement ?) et BB 9600 ont déserté la ligne ; les dernières circulations de BB 9300 eurent lieu en 2009, et les Z 2 (Z 7300 / 7500 affectées à la région Languedoc Roussillon) ne fréquente plus que la section Avignon - Tarascon.

Actuellement, du côté des relations grandes lignes, le trafic est presqu'exclusivement assuré en rames Téoz associée à des BB 7200 ou 22200, les BB 26000 assurant quelques apparitions notamment sur des trains saisonniers (TAC Hambourg - Narbonne). Les relations régionales vers le Languedoc Roussillon sont assurées en AGC, et, pour la branche Avignon - Tarascon, en Z 2 ou en rame Corail tractée généralement par une BB 7200. Les TER PACA, eux, sont assurés en Z 26500, B 81500, RIO ou RRR + BB 25500 ou 22200RC, et en rames réversibles Corail associées à des BB 7200 ou 22200.

Traction Diesel

Bien que la ligne ait été électrifiée avant que la traction Diesel se répande en masse, la circulation de tels engins est arrivé de manière assez fréquente, certaines relations omnibus étant au roulement d'autorails EAD X 4500 ou de rames RIO ou RRR associées à des BB 67400.

Sur le trafic marchandises, des BB 66000, 66600, 67000, 67400 et 69200 ont été utilisées quotidiennement en particulier pour desservir des embranchements non électrifiés et pour regagner leurs dépôts de Nîmes ou Avignon.

Médiathèque

Photothèque : gare d'Arles PLM Photothèque : gare de St Martin de Crau Photothèque : ancienne gare d'Entressen Photothèque : gare de Miramas

Tracé

Origine du kilométrage : Paris gare de Lyon via Lyon et la rive gauche du Rhône

Attention, descriptif ne comportant que les gares et ouvrages d'art majeurs (les PN et ponts ne sont pas mentionnés).

Direction Valence, Lyon
Altitude : 23 m
km 741,345
Triage d'Avignon Champfleury
km 742,800
km 742,7
Viaduc sur la Durance (limite Vaucluse / Bouches du Rhône)
km 744,835
Vers Orgon (ligne BDR)
Altitude : 22 m
km 747,439
Altitude : 20 m
km 753,685
Vers Tarascon et Nîmes (ligne Tarascon - Sète)
Tarascon Marchandises
Altitude : 17 m
km 762,884
De Tarascon et Nîmes (ligne Tarascon - Sète)
km 764,325
Embranchement de la papeterie de Tarascon
sous-station des Ségonnaux
km 768,6
Embranchement du port fluvial d'Arles
Vers Fontvieille (ligne BDR puis RDT 13)
Altitude : 10 m
km 776,322
Bifurcation vers Lunel
Bifurcation vers Port St Louis
sous-station d'Arles
km 777,8
Viaduc sur le canal d'Arles à Fos (770 m)
km 778,2
Altitude : 10 m
km 784,937
Vers les embranchements de la zone industrielle de St Martin de Crau
Altitude : 23 m
km 792,473
sous-station de St Martin de Crau
km 792,8
Embranchement de la décharge d'Entressen
Altitude : 46 m
km 804,584
Triage de Miramas
Miramas
Altitude : 49 m
km 809,266

Cartographie

Vue aérienne IGN


Haut de la page
Dernière mise à jour du site : 25 octobre 2017
Retour