Le Rail dans le Gard... ...Et dans le sud du réseau P.L.M.
Au delà du Gard... - Ligne de la Côte Bleue

Ligne de la Côte Bleue

Tracé

L'origine des kilométrages, à savoir Paris gare de Lyon, via Dijon, Lyon et la ligne de la Rive Gauche du Rhône, est utilisée comme référence pour la quasi totalité du réseau PLM. Une seconde référence, depuis Avignon via Cavaillon, dont la ligne est le prolongement "naturel", est également utilisée pour certaines gares.
A noter que le PK 870 situé peu avant la gare de l'Estaque serait le point kilométrique le plus élevé du réseau SNCF.

De nombreux ouvrages d'art ont été conçus par Paul Séjourné, ce qui a d'ailleurs valu au Viaduc des Eaux Salées d'être classé au titre du patrimoine du XXème siècle ; quelques-uns ont même un éclairage nocturne mettant en valeur leur architecture.
On remarquera que la section Port de Bouc - L'Estaque ne comporte quasiment pas de passages à niveau.

La section d'origine Miramas - Port de Bouc, construite par la Compagnie des Chemins de Fer Méridionaux, comportait quelques différences de tracés par rapport à l'actuelle, construite par la Compagnie du P.L.M. A voie unique, elle ne comportait pas de tunnel et longeait les étangs de Lavalduc et d'Engrenier en contrebas de la ligne actuelle ; le tracé entre l'Est de la gare du Paty et Miramas était différent, avec une orientation inversée par rapport à la ligne actuelle.

A noter que certains toponymes ont évolué depuis le milieu du XIXème siècle, d'où des variantes recontrées dans les documents anciens : Les Martigues sont devenus Martigues, L'Avéra est devenu Lavéra...

Les ouvrages d'art précédés d'un symbole représentant un satellite ont un lien vers leur vue aérienne, permettant de bien se représenter les prouesses réalisées pour construire la ligne.

Miramas (km 68,536 depuis Avignon via Cavaillon)
Altitude : 49 m
km 809,278
Sous-station de Miramas
km 810,5
Raccordement direct de Miramas Sud
km 811,875
Pont sur le canal de Craponne (50 m)
km 813,037
Altitude : 35 m
km 815,6
Ancien embranchement militaire
km 817,5
Altitude : 25 m
km 820,761
Altitude : 19 m
km 822,931
Bifurcation de Lavalduc - Nord (direction Fos Cossoul)
km 825,163
km 825,5
km 825,xxx
km 825,xxx
km inconnu
km 826
Bifurcation de Lavalduc - Sud (direction Fos Cossoul)
km 826,035
km 826,xxx
Altitude : 2 m
km 829,3
Altitude : 5 m
km 831,630
Altitude : 12 m
km 834,402
km 834,5xx
km 834,6
Bifurcation vers gare de Caronte la Gafette et ancien dépôt Photos
km 834,626
Vers embranchements industriels de Croix Sainte
Altitude : 20 m
km 837,332
km 838,017
Passage sur la gare de Caronte la Gafette
km 838,210
Altitude : 28 m
km 839,300
km 840,xxx
km 840,739
km 842,xxx
km 842,600
Altitude : 34 m
km 846,132
Altitude : 23 m
km 851,170
Altitude : 26 m
km 854,752
km 855,xxx
km 857,xxx
km 858,xxx
Altitude : 36 m
km 858,708
km 859,xxx
km 859,xxx
km 861,xxx
km 861,xxx
Altitude : 35 m
km 863,894
Altitude : 39 m
km 866,300
Embranchement Rio Tinto
km 868,271
Embranchement Lafarge
Bifurcation de l'Estaque (ligne vers Miramas via Rognac)
km 870,080
L'Estaque (km 851,699 depuis Paris via Rognac) Photos

Antennes de la ligne

Entre Miramas et l'Estaque ne se trouvent pas de gares de bifurcation à proprement parler, mais en revanche plusieurs embranchements à vocation industrielle sont présents et même très actifs, chose de plus en plus rare vu la situation difficile que traversent les chemins de fer français...


Haut de la page
Dernière mise à jour du site : 14 juillet 2018
Retour